FANDOM


La Sentinelle puis la Sentinelle empyréenne sont deux boss combattus successivement dans Borderlands: The Pre-Sequel.

Une fois vaincus, il est possible d'activer la mission secondaire « La meilleure histoire du monde » et, pour 20 pierres lunaires[1], d'en combattre des variantes raid boss : Sentinelle Invicible et Sentinelle Empyréenne Invicible.

Histoire Modifier

La Sentinelle a été créée par les Éridiens pour garder l'Arche d'Elpis.

Emplacement Modifier

Elle apparait dans l'Arche de la Sentinelle, à Eleseer, durant la mission principale « Le début de la fin ».

Une fois la mission complétée, elle réapparait à chaque lancement de session.

Statégie Modifier

Sentinelle Modifier

La Sentinelle apparaît sous la forme d'un grand gardien doté de trois visages, et dont le corps semble être fait de pierre.

Elle est alors équipée d'un bouclier. Elle combat uniquement à pied, se contentant d'attaques au corps à corps (avec une sorte de hallebarde) et de projectiles slagaires aériens autoguidés.

Une fois son bouclier vidé, elle devient incendiaire. À ses attaques possibles s'ajoutent de gros rayons incendiaires qui jaillissent du sol comme des colonnes.

Une fois son bouclier de nouveau vide, elle devient cryo. Ses colonnes élémentaires sont remplacées par de longs rayons élémentaires qu'elle peut tirer depuis les airs.

Lorsque le bouclier est vidé une fois pour toutes, elle redevient slagaire, tout en utilisant toutes ses attaques possibles.

À chaque changement d'état, la Sentinelle recharge intégralement son bouclier (à l'exception du dernier changement) et gènère une puissante onde de choc élémentaire qui parcourt toute la zone et qui, si elle touche sa cible, la place en seuil de survie. Cette onde ne peut être évitée qu'en sautant – avec davantage de réussite si l'on se trouve en dehors de l'enceinte formée par les 4 piliers rocheux. Cela dit, même évitée, l'onde peut projeter sa cible vers le bord de la zone sans lui infliger de dégâts.

La Sentinelle ne présente pas de points critiques. En agitant sa hallebarde, elle peut renvoyer les balles.

La zone de combat dispose de blocs rocheux permettant de s'abriter, et d'un maximum de deux Cheru Gardiens[2] permettant d'obtenir un second souffle. Ces Gardiens ne disparaissent pas lors du décès de la Sentinelle.

Sentinelle empyréenne Modifier

Une fois vaincue, la Sentinelle disparait dans le sol, au centre de la zone, en laissant tomber son butin. Trois ondes de choc successives se dispersent alors, sans avoir aucun effet.

Puis la Sentinelle empyréenne sort du sol, avec l'intégralité de sa santé et de son bouclier. Il s'agit d'une énorme créature humanoïde, également dotée de trois visages recouverts d'un masque. Seul le haut de son corps est en surface : par conséquent elle ne se déplace pas.

Elle attaque généralement :

  • en frappant le sol de ses longs bras ;
  • en faisant jaillir des colonnes élémentaires ;
  • en rendant le sol électrique ;
  • en balayant le sol avec des rayons élémentaires verticaux qui sortent de ses paumes ;
  • en modelant un trou noir qui aspire ses ennemis, qu'elle écrase ensuite violemment entre ses mains.

En outre, en frappant le sol, elle peut projeter ses ennemis jusqu'au niveau de sa tête. Dans ce cas, elle peut générer une nova autour de sa tête, courte mais puissante, qui s'étend à toute la zone.

Enfin, le trou par lequel elle est sortie génère des dégâts si l'on s'y tient trop près.

Dans sa première phase, la Sentinelle empyréenne est slagaire. Lorsque son masque central (visage grave) est détruit, elle perd son bouclier. Sa face nue constitue alors son point critique.

Lorsque sa vie semble épuisée, elle restaure santé et bouclier et entre dans sa deuxième phase. Elle est alors électrique.

Une fois son deuxième masque détruit (toujours celui du milieu, d'apparence énervée) et sa santé épuisée, la Sentinelle restaure encore santé et bouclier et entre dans sa troisième phase. Elle devient corrosive et se tient constamment dans un état de rage. Elle est alors capable de vomir une large flaque d'acide qui persiste longtemps. Il faut détruire son dernier masque (visage hurlant) puis réduire sa vie à zéro pour enfin la tuer.

Chaque masque de la Sentinelle empyréenne est considéré comme un bouclier : les dégâts électriques peuvent donc être utilisés lors des phases slagaire et corrosive. En outre, un second souffle peut être obtenu en forçant la Sentinelle à changer de phase, en détruisant son masque ou en la tuant[3].

Il est possible de voler de la santé à la Sentinelle empyréenne, même lorsque celle-ci est affichée à zéro.

La zone de combat ne dispose plus ici de blocs rocheux, sauf lors des phases où le sol est électrocuté : les blocs rocheux flottent alors dans les airs, permettant de s'y poser. Un maximum de trois Gardiens Sera[2] sont également présents. Les Gardiens disparaissent lors du décès de la Sentinelle empyréenne.

Chasseurs Modifier

  • Aspis kinétique d'Athéna est capable d'aspirer certaines attaques des deux Sentinelles, comme les colonnes élémentaires, la nova de tête ou encore le trou noir.

Butin Modifier

Outre du matériel ordinaire de bonne qualité, la Sentinelle empyréenne possède dans sa manne à butin :

Remarques Modifier

  • Le combat contre la Sentinelle débute toujours par une cinématique ;
  • des munitions sont régulièrement expulsées du sol ;
  • la flaque acide ne disparait que petit à petit après la mort de la Sentinelle ;
  • sortir de la zone en passant par le derrière du portail vous fait tomber dans le vide ;
  • si votre équipe meurt, vous devez recommencer le boss en cours depuis sa première phase (Sentinelle ou Sentinelle empyréenne).

Notes Modifier

  1. Pierres réparties sur 4 autels ; ce qui permet à une équipe de 4 Chasseurs de payer seulement 5 pierres chacun.
  2. 2,0 et 2,1 Maximum par joueur.
  3. D'après le wikia anglophone.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .