Wiki Borderlands
Advertisement

Propagande Maison est une mission optionnelle de Borderlands 2, qui est proposée par Lilith et qui se passe à Opportunity.

Le beau Jack passent des vidéos de propagande sur les panneaux publicitaires d'Opportunity, afin de vanter les soit-disant mérites de la ville et y attirer les humains, alors qu'il s'agit surtout de trouver de la main d'oeuvre à exploiter pour son propre profit. Lilith aimerait que vous remplaciez ces vidéos par une vidéo « maison » qui montrerait plutôt l'envers du décors et la réalité de ce qui se cache derrière.

Liste des tâches[]

  • parler à Moxxi
  • prendre la caméra sale (sic !) de Moxxi.
  • ramasser les leurres des répareurs : 0 / 3
  • tuer les ingénieurs : 0 / 5
  • récupérer la balise d'Hyperion
  • placer la balise orbitale
  • attendre la destruction de la grue
  • aller au Co-Opportunity Center
  • brancher la caméra
  • envoyer l'enregistrement

Cheminement[]

Tout est indiqué sur la carte. Les leurres se trouvent tous à la même place, en hauteur sur un immeuble, ce qui oblige à grimper. Les leurres doivent être placés sur des effigies du Beau Jack afin d'attirer des répareurs pour les détruire. Le Co-Opportunity center se trouve au sous-sol, près d'un passage souterrain, et il est gardé par des snipers d'Hyperion.

Pour le reste, c'est du robot à bouziller (donc armes corrosives de préférence) et des ingénieurs d'Hyperion (donc armes incendiaires / électriques).

Un coffre rouge est disponible au Co-Opportunity Center. Il est placé sur le mur et non sur le sol.

Notes[]

  • les vidéos téléchargées pendant la mission, continueront à être jouées sur les panneaux publicitaires après la fin de la mission, et pour le reste du jeu.
  • la caméra de Moxxi est étiquetée « Caméra sale de Moxxi - une caméra utilisée pour faire plein de choses sales ». La traduction française n'est pas terrible puisque le mot anglais original est « dirty », ce qui, connaissant les penchants salaces de Moxxi et le contexte impliqué par ce mot (américain culturellement parlant), aurait dû conduire à la traduction « caméra cochonne de Moxxi - une caméra utilisée pour faire plein de choses cochonnes ». Le terme « salace » aurait aussi parfaitement fait l'affaire. Très très mauvaise traduction de l'anglais. Dans la culture francophone, on parle plutôt de choses salaces ou cochonnes que « sales », différence de culture fondamentale oblige, et de mentalité.
Advertisement