FANDOM


Pour les magasins de boucliers et de santé, voir Station médicale
Pour les magasins Torgue, voir Distributeur de Torgue

Les magasins sont des distributeurs automatiques, dont la majorité sont détenus par Marcus Kincaid.

Ils peuvent fournir :

Dans Borderlands 2, les magasins d'armes peuvent éventuellement proposer des apparences et têtes de personnalisation.

Mécanismes Modifier

Les magasins peuvent proposer des objets de raretés diverses (y compris légendaire[1]), mais jamais unique, séraphique ni nacrée. En plus d'un nombre limité d'objets, ils proposent systématiquement un « produit du jour » – généralement de meilleure qualité que les autres.

Chaque magasin dispose de sa propre offre. Un objet acheté n'apparait plus parmi l'offre disponible[2]. L'offre du magasin est renouvelée toutes les 20 minutes. La section « Produit du jour » affiche le temps d'achat restant avant renouvellement. Cela dit, même si ce compteur tombe à zéro, le magasin ne sera réinitialisé qu'une fois quitté.

Chaque magasin permet de vendre n'importe quel type d'objet. Un objet sera toujours revendu moins cher que son prix d'achat[3]. Tout objet peut être racheté au prix auquel il a été vendu[4].

Magasin d'armes Modifier

Apparences Modifier

Menus Modifier

Magasin de munitions Modifier

Dans Borderlands, le prix des grenades et munitions est fixe. Dans Borderlands 2, il dépend du niveau de l'endroit : plus ce niveau est élevé, plus le prix l'est aussi.

Apparences Modifier

Menus Modifier

Notes et références Modifier

  1. La rareté légendaire est très rare dans les magasins de Borderlands 2.
  2. À l'exception des produits suivants : munitions d'armes et grenades, kits d'optimisation de stockage.
  3. Le ratio prix de vente/prix d'achat est de 1 pour 7, selon le Wiki anglophone.
  4. Le magasin conserve uniquement la liste des 20 derniers produits vendus. Chaque joueur dispose de sa propre liste. Cette liste est disponible dans n'importe quel magasin et n'est pas remise à zéro à la réinitialisation de ce dernier.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .