FANDOM


L'Ange ou Ange gardien (Anqel en version originale) est un personnage non jouable de Borderlands et Borderlands 2. D'abord présentée comme une intelligence artificielle d'Hyperion, elle se révèle être une sirène et la fille du Beau Jack.

Présentation Modifier

L'Ange intervient dès le début du jeu, puis ponctuellement durant l'histoire. Elle apparait sous la forme d'une image de femme, et se présente comme une entité bienveillante à l'égard du chasseur de l'Arche. Elle informe, prodigue des conseils, et dirige le personnage dans ses déambulations.

Borderlands 2Modifier

L'ange 3 desc

L'ange telle qu'elle apparaît au chasseur de l'Arche durant la mission « Interdit aux Anges ».

L'Ange conseille au Chasseur de l'Arche de suivre Claptrap et de prendre contact avec Roland, alors à la tête des Pillards écarlates. Une fois que le Chasseur a intégré les Pillards à Sanctuary, elle permet à la ville d'obtenir un nouveau bouclier protecteur. Mais toutes ces actions n'étaient qu'une ruse pour détruire Sanctuary.

Lorsque le chasseur de l'Arche découvre sa trahison lors de la mission « Envolée héroïque », l'Ange cherche à se racheter en réaffirmant sa bienveillance. Pour ce faire, elle indique aux Pillards écarlates qu'elle détient la véritable clé de l'Arche et leur fournit des informations qui doivent leurs permettre d'atteindre l'endroit où elle se trouve.

À la fin de la mission « Interdit aux Anges », le chasseur de l'Arche découvre enfin la véritable nature physique de l'Ange. C'est non seulement une sirène, tout comme Lilith et Maya, mais aussi la fille du Beau Jack que ce dernier a emprisonné dans un bunker souterrain. Il contrôle sa puissance à des fins personnelles, notamment pour s'assurer le chargement de la clé éridienne de l'Arche. L'Ange est donc prisonnière de son père depuis son enfance. Mais ce dernier, dans son aveuglement despotique, prétend ne vouloir que le bien de sa fille.

L'Ange, en fournissant au chasseur de l'Arche le moyen de parvenir à elle, lui permet aussi de détruire le système qui la maintient prisonnière. Comme ce système assurait aussi sa survie, l'Ange n'a pu échapper à sa vie misérable qu'en trouvant la mort. Ses dernières paroles sont pour son père : « Jack, j'ai quelque chose à te dire… T'es qu'un trou du cul… ».

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .