FANDOM


Icone claptrap classe

Cet article est une ébauche pour le jeu Borderlands 2. Vous pouvez aider Wiki Borderlands en le développant.

Les garogos sont une catégorie d'ennemis dans Borderlands 2.

Présentation Modifier

Garogo lance pierre desc

Un garogo en train de lancer une pierre

Ce sont des créatures qui ressemblent à des singes mais possèdent 4 énormes bras disproportionnés par rapport aux jambes. Ils peuvent grimper à des structures élevées très facilement et sont capables de bondir sur de grandes distances. Leurs bras constituent le moyen principal pour leur locomotion. La puissance de leurs bras est telle que les plus gros garogos peuvent facilement empoigner des objets de la taille d'une voiture pour les lancer.

Ils sont toujours hostiles et dès qu'ils aperçoivent un personnage, ils avancent vers lui, bondissent de très loin ou jettent des objets (très souvent des bouts de rocher).

Types et variantes Modifier

À compléter

Mode Normal Modifier

  • Jeune Garogo
  • Garogo Adulte
  • Garogo Blanc-bec Sauvage
  • Garogo Frondeur
  • Garogo Brutal
  • Garogo roche mère

Mode Chasseur Ultime Modifier

  • Gogo Sauvage
  • Garogo Sauvage
  • Garogo Blanc-bec
  • Garogo Des Montagnes
  • Grogogo - marque verte sur le corps
  • Garogo super brutal
  • Garogo muraille

Mode Chasseur Ultime 2 Modifier

20180826020739 1

Un Garojaguarr qui charge une attaque de feu

  • Gogo Impitoyable
  • Garogo Impitoyable
  • Garogo Minéral
  • Garogo Agressif
  • Garogo Blanc-bec Impitoyable
  • Garogo Brutal Ultime
  • Grogogo Impitoyable - marque verte sur le corps
  • Garojaguarr - garogo de feu couleur orange

Boss Garogo Modifier

Stratégie Modifier

La majorité des garogos sont vulnérables aux dégâts incendiaires. Leur point critique est leur très petite tête.

Il importe d'anticiper rapidement leurs sauts afin de s'écarter de leur point d'arrivée car ils infligent énormément de dégâts – y compris lorsqu'ils sont encore dans les airs. Mieux : il s'agit de tirer sur les garogos à une distance intermédiaire, pour laquelle ils ne vont pas décider de sauter mais préfèreront plutôt lancer des projectiles sur leur cible. L'avantage de cette technique, c'est que les garogos s'arrêtent d'avancer lorsqu'ils lancent des projectiles, tout en offrant de bonnes opportunités pour effectuer un coup critique sur leur tête (ils sont alors quasi immobiles).

Remarques Modifier

Le nom « Garogo » provient d'une chanson de Georges Brassens, intitulée Le Gorille, où il est stipulé de faire « Gare au gorille ! ».

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .