Wiki Borderlands
Advertisement

« Ça va barder » est une quête principale de Tiny Tina's Wonderlands.

Description[]

« Vous avez construit un noble navire (ou en tout cas un radeau avec une voile) et il ne vous manque plus que la bénédiction d'un barde pour survivre à votre traversée de l'océan. Malheureusement, ces derniers se font rares, vous devrez donc vous contenter d'un demi-barde. La maîtresse du port de Sabot-Ardent l'a vu pour la dernière fois du côté de la Fraîcheur des Sanglots, une forêt magique au nud de la ville. »

Résumé[]

La Main du destin a battu Zomboss, un autre fidèle du Seigneur Dragon, et ramené l'Épée des Âmes à Sabot-Ardent, où elle a réussi à restaurer la ville. Les réjouissances furent de courte durée, puisque le Seigneur Dragon, apparamment animé par sa propre volonté[1], apparût pour prendre l'Épée, et avec celle-ci, mit fin au règne d'Étalon du Cul. Bien qu'endeuillé, la Main doit continuer sa quête et déjouer les forces du mal. Il doit donc construire un navire, et a besoin de la bénédiction d'un barde pour la traversée de l'océan.

Déroulement[]

Devant la fontaine de la Place de la Crinière apparaît un parchemin, que la Main doit lire afin de progresser dans sa quête. Tina tente tant bien que mal de reprendre le fil de l'aventure, et une explosion se fait entendre, de l'autre côté du quai[2]. La Main du destin doit alors s'empresser de suivre Mike la Paladin vers l'ouest, pour parvenir aux Environs du port et la jetée. Au loin, la ligne d'horizon donne sur un spectacle particulier : la Peuramide s'est réveillée[3]. La reine seule pouvait adouber, cependant, Mike accorde que la Main mérite une distinction pour ce qu'elle a fait. Elle peut alors s'agenouiller devant Mike, qui la nomme « page du royaume ». C'est une nouvelle quête qui débute, rejoindre la Peuramide, reprendre la Lame des Âmes et venger la reine. Il faut désormais parler à la Maîtresse de port, qui, à l'aide d'un sort scintillant, fait apparaître un navire à fabriquer. En interagissant plusieurs fois avec celui-ci, la Main du destin arrive à en assembler toutes les pièces : le pont, la flottaison, les voiles et le gouvernail. Cependant, la Main ne peut prendre tout de suite la mer avec ce fier navire. Il doit d'abord le faire bénir par un barde[4]. Cependant, le barde d'astreinte de Sabot-Ardent a filé avec une squelette pendant la bataille, et le dernier à pouvoir bénir le navire est un demi-barde vu pour la dernière fois vers la Fraîcheur des Sanglots, une forêt magique au nud (sud) de Sabot-Ardent[5].

Tâches[]

  • Lire le parchemin
  • Aller sur le quai
  • S'agenouiller devant Mike le Paladin
  • Parler à la Maîtresse de port
  • Construire un navire
  • Trouver un barde
    • Rejoindre la Fraîcheur des Sanglots
    • -OU- mettre les voiles ! (optionnel)

Récompenses[]

Notes[]

  • Lorsque cette quête est démarrée pour la première fois, la Main du destin débloque son emplacement d'anneau.

Remarques[]

Références[]

  1. Dialogue de la mission :
    Seigneur Dragon – « Elle comptait vraiment te resservir le sempiternel même périple des héros ? Eh bien, pas cette fois. Cette fois, j'ai mon mot à dire. »
  2. Dialogue de la mission :
    Tina
    Euh, OK, bon alors... Un, euh, un gros boum des familles résonne !
    Mike le Paladin
    Bon, on fait quoi maintenant ? Ça vient de derrière les quais ! Allez, Main du destin ! J'ai bien peur que vous ayez du boulot.
  3. Dialogue de la mission :
    Mike le Paladin
    Oh non... La peuramide s'est réveillée.
    Main du destin
    C'est quoi, une Peuramide ?
    Mike le Paladin
    La terrible citadelle du Seigneur Dragon, de l'autre côté de l'océan. Avec la Lame des Âmes, il va pouvoir aspirer l'énergie spirituelle de tous les êtres vivants du royaume. Sans la reine... nous sommes condamnés.
  4. Dialogue de la mission :
    Maîtresse de port – « Attendez ! Avant de partir, vous devez faire bénir le bateau par un barde. Ça empêchera Dryl, l'étreinte des mers, de vous attirer tout au fond des flots. »
  5. Dialogue de la mission :
    Frette
    Ooh, la Fraîcheur des Sanglots. Ça a l'air dangereux. Ça me plaît.
    Tina
    Ouais, c'est une immense forêt magique, au nud de Sabot-Ardent.
    Valentine
    Euh désolé... tu viens de dire au nud ?
    Frette
    Ouais, les points cardinaux de la fantasy. Le nud, le souague, l'esbéton et l'ouèche. Vous avez pas lu le Manuel de la brutasse ?
    Valentine
    J'ai regardé les images ! Y avait le type à l'épée... et le type à la dague. Attends, c'était le même ? Nan nan nan, me dis rien ! Je veux pas me faire spoiler.
Advertisement